top of page

Préjugé ? Les clients préfèrent éviter les vendeurs en magasin.

La digitalisation des points de vente avec ses caisses automatiques ou ses bornes pour commander soi-même des articles manquants peut laisser penser que la présence humaine n'a plus d'avenir en magasin et que l'avenir est à la reproduction des mécanismes du commerce en ligne. Et qui n'a jamais souhaité faire ses courses en toute tranquillité, sans être pris d’assaut par un vendeur ?


Avec l'ouverture des soldes, l'idée selon laquelle nous préférons fuir les vendeurs en magasin est le deuxième préjugé que nous avons voulu vérifier.

Pour ce deuxième article de la série "démêlons le vrai du faux dans les mythes de l'expérience client", nous avons cherché à déterminer l'influence de la relation vendeur/client sur la satisfaction, en analysant les commentaires recueillis à chaud, au cœur même de l'expérience client dans de 163 points de vente physiques, hors commerce alimentaire.