top of page

Préjugé ? L’accueil à Paris est moins sympathique qu’en province.

A l'heure du troisième grand weekend de chassé-croisé de ces vacances d'été, et après un record de visiteurs l'année dernière, c'est toute la métropole parisienne qui s’apprête à accueillir l'afflux de touristes français et étrangers.

Mais alors que les clichés sur les parisiens ont la peau dure il est légitime de se demander si l'accueil à Paris est réellement aussi peu chaleureux qu'il n'y paraît.


Le manque d'amabilité à Paris par rapport aux autres régions de France est le troisième préjugé que nous avons voulu vérifier en interrogeant les statistiques de Civiliz. Pour ce troisième article de la série "démêlons le vrai du faux dans les mythes de l'expérience client", nous avons pu établir une comparaison géographique et intersectorielle des évaluations de satisfaction à l'accueil, grâce à 2 millions d'avis horodatés, recueillis sur le vif. Et nous avons pu en comprendre certaines raisons grâce à l'analyse sémantique et émotionnelle des commentaires.